Tags

Articles liés

Partager

Quand l’idéologisme tue les luttes légitimes pour l’humain et la terre.

* Pour commencer une petite définition: Collectif d’organisation: Un groupe de personnes, incapables de faire quoi que ce soit par elles-mêmes, qui décident collectivement que rien ne peut-être fait !
Un exemple: Il aurait suffi d’un seul riverain pour lancer un recours suspensif des travaux de  l’Allianz Riviéra Stadium,  mais il ne fallait pas s’occuper des cas particuliers (dixit,  le Fumeux collectif contre l’OIN de la Plaine du Var. Ex-collectif pour un Débat Citoyen).
Après avoir co-organisé la marche Grand Est Gandhi International (moins de deux cents participants)  dont la soirée festive à réuni à peine 30 participants et dont l’ambiance fut loin d’être conviviale,  les mêmes organisent, à présent, La Marche contre l’aéroport Notre Dame des Landes.
En revanche ils n’ont jamais bougé pour les manifestations et les luttes des No-Tav du Val de Susa . ( Peut-être parce que ce ne sont pas des Français ? Et, surtout,  ces gens là  commettent le crime suprême de vouloir défendre leurs terres).
C’est pourquoi nous pensons qu’il est temps de tirer le bilan, de ces pratiques ostentatoires et sectaires qui consistent à rester exclusivement entre gens partageant la même phraséologie idéologique et dont le dernier des soucis est de se préoccuper des problèmes des populations locales puisque le simple fait de vouloir défendre son territoire paraît suspect à leurs yeux. (8/12/20121)