Musique et Mémoire….

Ce samedi 27 Juillet 2013, je suis monté à Coaraze, un beau village de notre Comté situé dans les Vallées du Paillon.

Dès l’arrivée aux portes du village, la couleur est annoncée: Village du Soleil. On comprend tout de suite mieux pourquoi il y a tant de cadrans solaires disséminés dans tout le village. Après avoir pris un café sur la place au pied du village…accueil charmant, site agréable, habitants avenants…nous sommes montés au village pour nous rendre (cela ne vous étonnera pas) à la salle des cadrans solaires, située juste au dessus de la Mairie. Vous allez vous demander  ce que je pouvais bien venir faire ici.

Et bien, j’étais venu voir une exposition qui ouvrait ses portes ce jour-là et qui m’intéressait au plus haut degré. En fait, CDB Productions posait ses trésors à Coaraze pour trois semaines pour une exposition « La Musique Traditionnelle du Comté de Nice ». Cette exposition sous la responsabilité de Clarisse Bianco a déjà été présentée à Berre les Alpes, fin Mars / début Avril.
C’est Michel Bianco qui vint nous accueillir à la porte du bâtiment et qui nous fit l’honneur de nous présenter l’exposition dans son ensemble, en avant première, avant que les invités n’arrivent. Nous eûmes droit à moult explications fournies sur les instruments et l’iconographie importante qui garnissait les murs de la salle. D’ailleurs, Michel m’a posé quelques colles sur certaines photos d’époque pour reconnaître certains visages (j’avoue que si le visage de l’adolescent Michel Bianco avait déjà le caractère de celui qu’on côtoie aujourd’hui,  j’ai eu du mal à reconnaître les traits de Zephirin Castellon avec 30 ans de moins..et du coup, c’est moi qui ai pris un coup de vieux).
Bien sûr, nous sommes restés pour l’ouverture officielle et la présentation, une fois les invités arrivés, et l’ambiance aidant, les musiciens présents ont sorti, qui une « giorgina », qui une vielle à roue et vogue la galère. Entrainés par les airs du pays, nous avons esquissé  quelques pas de danse, puis, lors du vin d’honneur officiel offert par la Mairie, nous avons chanté ensemble les chants polyphoniques de nos Alpes du Sud (en espérant n’avoir pas écorché les oreilles du maitre du Corou, Michel Bianco). Et, je peux vous dire que les élus n’ont pas été en reste (n’est ce pas Madame le Maire ?).
Comme les images parlent bien souvent mieux que les mots, voici quelques vues prises en cette belle journée.

La musique traditionnelle du Comté de Nice

La musique traditionnelle du Comté de Nice

 

Souvenirs, souvenirs...

Souvenirs, souvenirs…

 

 

 

 

 

 

Zephirin Castellon

Zephirin Castellon

 

 

La Giorgina

La Giorgina

 

 

 

 

 

La viòla (la vielle à roue)

La viòla (la vielle à roue)

 

Un jouve que si souna Michel Bianco

Un jouve que si souna Michel Bianco

 

Li Percussioun

Li Percussioun

 

 

 

 

 

 

Un pau de mùsica

Un pau de mùsica

 

 

 

 

 

Lou merendoun

Lou merendoun

 

especialità nissarda

especialità nissarda

 

 

 

 

 

La méra e li sièu invitat

La méra e li sièu invitat

 

C’est le cœur plein d’images et de musiques que nous sommes repartis de Coaraze. N’hésitez surtout pas (ce n’est pas si loin) , quand il fait si chaud, au bord de l’eau ou à la ville, de monter voir cette merveilleuse exposition.