Tags

Articles liés

Partager

Quand la France bafoue les « Droits de l’Homme »

* Actuellement, dans le Val de Susa, chez nos voisins et frères Piémontais, des populations se battent depuis un certain temps déjà afin de préserver leurs terres et des sites magnifiques qui risquent d’être défigurés par le chantier envisagé du Train à Grande Vitesse  devant relier Lyon à Turin et Milan. Non seulement, ce chantier porte atteinte à l’environnement mais il a un coût exorbitant, ce qui, dans une période de crise telle que nous la vivons est un véritable non-sens. Le Mouvement Citoyen du Pays Niçois (MCPN) qui fait partie de la Fédération des Mouvements Citoyens de l’Arc Alpin (MCPA) vient de recevoir un communiqué du bureau de la fédération. Nous vous le communiquons:
COMMUNIQUE
DE LA FEDERATION DES MOUVEMENTS CITOYENS DE L’ARC ALPIN ET JURA & LES MOUVEMENTS CITOYENS ROMAND (FMCA/MCR)
La FMCA dénonce LA FRANCE
Le Gouvernement français bafoue les droits de l’homme et d’expression, contre les No-TAV et Mouvements Citoyens.
La France signataire et grande pourfendeuse-donneuse de leçons sur l’humanitaire et les droits de l’homme n’est pas capable de respecter, des accords internationaux et les droits des citoyens, en bafouant diverses lois internationales. Le gouvernement du président Hollande «a systématiquement sapé le droit à la liberté d’expression, l’action des organisations de défense des droits de l’environnement et de l’homme» par des arrestations arbitraires augmentant les pouvoirs.
Des citoyens des Pays du Piémont et Savoie (les No-TAV et Mouvements Citoyens de l’Arc Alpin) voulaient manifester pacifiquement, ce lundi 3 décembre à Lyon, contre la percement du tunnel ferroviaire Lyon-Turin (TAV), plusieurs automobilistes et autobus qui se rendaient sur les lieux ont été arrêtés et mis en garde à vue sans aucune justification.
Depuis Samedi, les CRS français ont établi au Tunnel du Fréjus des barrages filtrants, ils ont arrêté des véhicules, leurs conducteurs, passagers et – fait le plus grave – des chauffeurs d’autobus, l’un des bus transportant des « SENIORS » qui sont restés en rade pendant plus de quatre heures sans chauffage, sans nourriture, sans aucun moyen et surtout sans aucune explication !
Le No-TAV et Mouvements Citoyens du Piémont et Savoie se battent contre le percement inutile de ce tunnel, car il sera un désastre écologique avec la découverte d’éléments radioactifs et gaz de schiste, avant d’être un gouffre à millions qui va une nouvelle fois précariser et faire augmenter les impôts des citoyens de l’Arc Alpin.
La position de la France ne change honteusement pas quand il s’agit de bloquer des manifestants, sans compter les autres formes de pressions quotidiennes subies par les Savoisiens et Piémontais en territoires occupés.
Malgré l’interdiction de s’exprimer, les slogans se précisent. Au-delà de la demande de respect de l’autodétermination, c’est aussi contre le vol des richesses de leur terre, et pour l’indépendance que nous sommes prêt à protéger et qu’éclatent la vérité sur les droits à la liberté des peuples
.
Déclaration universelle des droits de l’Homme
Article 19
« Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. »
Sans oublier les lois françaises Déclaration des Droits de l’homme et du citoyen du 24 juin 1793
Article 7
Le droit de manifester sa pensée et ses opinions, soit par la voie de la presse, soit de toute autre manière, le droit de s’assembler paisiblement, le libre exercice des cultes, ne peuvent être interdits. La nécessité d’énoncer ces droits suppose ou la présence ou le souvenir récent du despotisme.
Article 9
La loi doit protéger la liberté publique et individuelle contre l’oppression de ceux qui gouvernent.
Article 10
Nul ne doit être accusé, arrêté ni détenu, que dans les cas déterminés par la loi et selon les formes qu’elle a prescrites. Tout citoyen, appelé ou saisi par l’autorité de la loi, doit obéir à l’instant; il se rend coupable par la résistance.
Article 32
Le droit de présenter des pétitions aux dépositaires de l’autorité publique ne peut, en aucun cas, être interdit, suspendu ni limité.
Article 33
La résistance à l’oppression est la conséquence des autres droits de l’homme.
Article 34
Il y a oppression contre le corps social, lorsqu’un seul de ses membres est opprimé. Il y a oppression contre chaque membre lorsque le corps social est opprimé.
Article 35
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.
Claude Jeanneret
Président de la FMCA
André Sotomayor
Vice-président du MCR & FMCA
François Baertschi
Secrétaire général de la FMCA/MCR

André Sotomayor
Vice Président du Mouvement Citoyens Romand
Responsable coordination et développement des sections cantonales
Vice Président de la Fédération des Mouvements Citoyens de l’Arc Alpin
Conseiller municipale de la ville de Vernier
Il va sans dire que nous, Mouvement Citoyen du Pays Niçois, sommes totalement solidaire avec notre fédération et les populations du Val de Susa. Un seul mot d’ordre « No Tav »      (le Tav est l’équivalent du LGV français).       J.M. FONSECA     (14/12/2012)