Tags

Articles liés

Partager

Couhina / Cuisine

* Nous ouvrons, ce soir, une nouvelle catégorie concernant la cuisine. Nous y traiterons de sujets relatifs à la cuisine « nissarde » bien sûr, des initiatives prises ici où là pour promouvoir notre cuisine, mais parlerons aussi des restaurants que nous aurons remarqué en bien ou en mal.  Certains restaurants méritent d’être signalé pour la qualité de leur cuisine, de leur accueil et de leurs prix, qui font honneur à notre pays niçois (et nous vous signalerons quelques petits restaurants de pays  découverts dans nos vallées lorsque nous allons faire nos reportages photographiques dans nos villages du haut pays). Mais, malheureusement, et ce particulièrement en période estivale, il est des restaurants qui ne méritent même pas ce nom. Soit parce qu’ils se comportent en « pièges à touristes » (mais piège à nissart aussi) donnant une image déplorable de notre ville ou de notre Comté …image que ne manqueront pas de reprendre avec joie les médias français toujours prompts à nous caricaturer (en oubliant la plupart du temps de dire que ces restaurateurs ne sont pas des Niçois mais des français installés à Nice pour faire du beurre). Soit parce que, si en hiver ils sont bien contents de trouver les Niçois pour faire tourner leurs commerces et prendre leur argent, ils se comportent de façon méprisante avec les autochtones dès que la saison a commencé et …qu’il n’y en a plus que pour les touristes.  C’est pourquoi, nous allons tourner pour aller manger dans plusieurs restaurants forts différents et vous ferons part de nos critiques positives ou négatives, afin que vous alliez en toute confiance dans certains et n’alliez pas vous faire piéger chez les autres.  D’ailleurs ce qui a déclenché cette colère, rentrée depuis pas mal de temps, et m’a poussé à faire cette rubrique, est mon plaisir gâché hier soir quand nous avons voulu aller manger sur le Port. Après nous être assis à la terrasse de l’un qui ne nous laissait pas choisir l’endroit ou nous voulions nous mettre (pour éviter la dictature des fumeurs) et voulait nous placer au milieu de plusieurs tables ou les dineurs fumaient à qui mieux mieux… ce qui a provoqué notre départ, nous nous sommes assis à la table d’un autre à côté qui nous a laissé poirauter dans notre coin pendant près d’un quart d’heure… ce qui a provoqué un nouveau départ ( je ne cite pas ces deux restaurants, car je suis allé dans le premier en période ou l’on pouvait rester à l’intérieur et que je n’ai pas eu à me plaindre et que je n’ai même pas gouté la cuisine du second, auquel je laisse le bénéfice du doute…mais j’y retournerai). Nous avons fini, dans un restaurant, sous les arcades,  » la Brasserie du Vieux Port » (?) qui visiblement l’été emploie des saisonniers (lesquels se foutent apparemment de leur travail, alors que le reste de l’année nous avons pu être servi normalement): là, nous avons pas mal attendu pour avoir la carte, puis pour avoir la liste des plats du jour et « cerise sur le gâteau », la plat de lasagne que j’avais commandé a terminé sa course par terre…et comme il n’en avaient qu’un…dégouté, je n’ai pas mangé…attendant d’être chez moi pour grignoter quelque chose. je trouve ces comportements inacceptables.Bref,  si vous voulez manger dans des conditions normales, n’allez pas pendant l’été à « la Brasserie du Port » (place Ile de Beauté).  A suivre… (3/7/2012)