Païsans dau Var…( Paysans du var)


La lutte pour préserver les meilleures terres agricoles de notre pays et empêcher l’expulsion de vieilles famillles  nissardes dans la plaine du Var s’amplifie…

Lou Var

Cela fait déjà un certain temps que nous vous tenons informés de la lutte de « David- les Niçois » contre « Goliath- Vinci » dans la plaine du Var pour empêcher que l’on bétonne les dernières terres agricoles alluvionnaires pour le plan d’aménagement « Eco-Vallée ». De nombreuses associations regroupées au sein du collectif « OIN Plaine du Var » font des démarches depuis plus de deux ans contre ce projet funeste. Dernièrement, est apparu sur le devant de la scène le MCPN (Mouvement Citoyen du Pays Niçois – Motou Citadin dou Païs Nissart) qui a lancé l’Opération Terra Segurana  avec opération de plantage de semences sur ces terres qui ne demandaient qu’à produire et occupation des lieux avec l’appui des artistes. Nous avons soutenu l’action du MCPN et il faut bien avouer qu’ils ont bien fait avancer les choses au niveau médiatique et dans les réseaux sociaux depuis quelques jours. En dehors de toutes contraintes associatives et politiques, fort de l’appui des populations concernées et uniquement préoccupés par leur lutte contre les grands groupes qui veulent faire main basse sur la Ville et le Comté, ils ont su faire passer un message qui est, en dehors de tout présupposé idéologique, reçu par tous, compris par tous et diffusé par tous. Tout le monde a bien compris que nous crions haut et fort avec eux que « notre terre n’est pas à vendre » .

ouperacioun Terra Segurana

Pour illustrer notre propos, nous vous livrons le texte d’une chanson de Mauris dont les paroles avaient été écrites par Alan Pelhon, en Coarasié, une variante du Gavouot de nos vallées, bien compréhensibles  par tout Nissart qui se respecte: « Païsans dau Var »

Mauris

Païsans dau Var

 

Dapertot òm vos dion

dapertot es escrich

Aqui fa bon si far secar sota solèu

mas tu païsan, es sus la tèrra

que ganhas cada jorn lo tieu pan

Dau matin au sera vas e vènes dins lo camp

en aquela comba que ti vèi travalhar

as tojorn l’esquina plegada

as toujorn emparat a sudar

 

Refrin: Mas lu païsans n’an una fora

lèvan lo ponh per cridar

mas lu païsans n’an una fora

lèvon lu ponh per picar

 

Si son mes en tèsta de ti faire partir

si son mès en tèsta de t’expropriar

mas tu païsan, es sus la tèrra

que ganhas cada jorn lo tieu pan

pareisse que la Z.A.D aqui va  s’arrecampar

segur que me la Z.A.D ti volon colhonar

An decidat de ti faire partir

An decidat de ti levar lo pan

 

Refrin

 Monsurs lu financiers, Monsurs lu banquiers

Monsurs lu promotors ,especulators

se venètz per pilhar la tèrra

se venètz per raubar lu camps

fètz la mal, fètz la mala

d’aqui jamai partiren,

 fètz la mala, fètz la mala

o siam n’autres que vos cacerem

Garderem la nòstra  tèrra

Gardarem la comba de Var

 

Alan Pelhon (Paraula)  e  Mauris  (musica)

Les paysans du var vont se défendre, les familles nissardes vont résister, tous les Niçois doivent se mobiliser pour soutenir l’action du MCPN (Motou Citadin dou Païs Nissart) afin d’empêchert des promoteurs avides de s’emparer de notre terre. La terre est précieuse et il faut la respecter. Nous devons tous crier haut et fort:   « La nouostra Terra es minga à vendre »