Notes de lecture: La Voix des Peuples

Un livre indispensable, sous titré « Réflexion sur l’Europe des Peuples et la renaissance des Nations sans Etat »

Il n’a échappé à personne que depuis les grands bouleversements des années 90 (suite à une période d’immobilisme d’aprés guerre qui a duré pratiquement 45 ans) de nombreux peuples en Europe se sont émancipés, libérés des chaînes qui les entravaient depuis trop longtemps.  De cette redéfinition de la carte de notre continent sont issus de nouveaux Etats, émanations de Nations qui en étaient privées, mais qui, elles mêmes,  existaient au sein de structures aliènantes. Depuis la création par François Fontan de son concept de l’ethnisme en tant que critère fondateur (ou refondateur) des Nations, concept repris et développé depuis quelques années par Ben (Benjamin Vautier), nous voyons, à l’heure actuelle, une tentative intéressante d’un collectif Breton « Kelc’h Studi Buhez ha Bro » (KSBB) de  redéfinir le concept d’Etat Ethnique, base d’un nouvel équilibre en Europe. Ce livre  explore des pistes pour définir des bases politiques, économiques, sociales et culturelles d’un tel Etat . Nous avons vu renaître la Croatie, la Macédoine, la Serbie, la Slovènie…l’Ukraine, la Moldavie, le Bélarus, la Georgie, l’Arménie…les Etats  Baltes (Estonie, Lettonie, Lituanie)…des Etats se séparer à l’amiable (Tchéquie et Slovaquie)… d’autres Nations évoluer vers l’Autonomie telle la Catalogne, puis plus récemment l’Ecosse qui a remis en place son propre parlement. Les exemples foisonnent autour de nous. Partout où il y avait une corrélation entre un territoire et un peuple et une langue, il existait une tendance à l’émergence d’un Etat souverain. A la lecture de ce livre, nous nous enrichirons, un peu plus, d’arguments favorables à la mise en place de situations d’équilibre pour les Peuples et les Nations sans Etat, que ce soit sur notre vieux continent ou ailleurs dans le monde.  Un livre à se procurer et avoir absolument dans sa bibliothèque.     R.M.M.